Qu’est-ce qui rend le shibari si spécial ?

Le shibari est une pratique japonaise qui consiste à attacher un partenaire avec des cordes. Cette pratique est née au Japon, et elle a commencé à être connue dans le monde entier en 2000, grâce à un documentaire sur le bondage.

Le shibari est une discipline qui peut être utilisée pour le plaisir ou pour la soumission.

Il existe de nombreuses variantes du shibari, mais elles ont toutes en commun l’utilisation de cordes et de menottes.

Qu’est-ce que le shibari ?

Le shibari est une forme d’art qui utilise des cordes pour créer des formes et des structures uniques

Le shibari est une forme d’art qui utilise des cordes pour créer des formes et des structures uniques.

Le shibari est une pratique qui utilise différents objets (cordes, chaînes, bâtons, fouets) attachés à un support (mur, arbre…) par divers moyens (poulies, nœuds…) afin de provoquer l’excitation sexuelle du partenaire. Cette pratique peut être pratiquée en public ou en privé.

Les origines du shibari remontent au Japon féodal. Cependant, la première mention connue date de 1575 et concerne le corset suspendu et la « corde d’amour » autour du cou d’une femme par son amant. Dans les années 1960-1970, ce type d’art a été popularisée par les artistes japonais Tomomi Takahashi et Taka Tanaka.

La technique la plus courante consiste à faire passer un fil entre deux nœuds sur le corps de l’homme ou de la femme.

Lorsqu’il est suffisamment tendu pour faire pression sur le corps du partenaire, il peut être utilisé comme un outil érotique pour provoquer l’excitation sexuelle chez lui.

Il existe également des variantes utilisant des tissus tels que du cuir ou du latex pour créer une tension supplémentaire sur le corps de son partenaire.

Qu'est-ce qui rend le shibari si spécial

Le shibari est une forme de bondage qui peut être utilisée pour le sexe ou pour la décoration

Le shibari est une forme de bondage qui peut être utilisée pour le sexe ou pour la décoration. Cette discipline érotique japonaise, popularisée par les BDSM, consiste à attacher l’autre avec des cordes. Cette pratique remonte au XVIème siècle et se fait encore aujourd’hui dans les clubs échangistes au Japon. Elle permet de ressentir un intense plaisir en passant par toutes les sensations que cela procure.

Il existe différents types de shibari : le simple, le double ou encore le triple (plusieurs cordes utilisées).

Le Shibari est avant tout une pratique artistique, même si certains adeptes n’hésitent pas à l’utiliser comme un outil érotique. Toutefois, il est important de respecter certaines règles afin d’éviter toute blessure ou tout accident grave pouvant conduire à la mort : -Ne pas utiliser des objets pointus sur son partenaire.-Ne pas utiliser d’objets pointus sur soi-même.-Respecter les limites du partenaire pendant la séance de Shibari.-Ne jamais manipuler l’appareil génital du partenaire durant la séance.-Porter une tenue adaptée aux séances de Shibari et ne jamais ôter vos vêtements durant la séance.

Le shibari est une forme de bondage qui peut être utilisée pour le sexe ou pour le bien-être

Parfois appelé bondage japonais, le shibari est une forme de bondage qui peut être utilisée pour soigner les blessures et pour le plaisir.

Il existe différents types de shibari, dont certains sont plus douloureux que d’autres.

Le but du shibari est d’apporter un bien-être physique et mental. Pour ce faire, il faut que le partenaire soit en confiance avec la personne qui va lui faire subir cette pratique.

Le bondage peut se pratiquer avec des cordes ou des sangles, parfois même à l’aide de menottes et de poids. Pour réaliser un shibari, il faut avant tout trouver une partenaire consentante.

Il est possible d’utiliser des cordes ou des sangles, mais il est recommandé d’avoir recours à des menottes ou à un poids fixé au plafond afin de pouvoir immobiliser la personne sans lui causer trop de douleur.

Les avantages du shibari : Les effets du shibari sur le corps sont nombreux : relaxation musculaire profonde ; accroissement et amélioration du flux sanguin ; stimulation sensorielle ; augmentation de la sensualité ; amélioration du système immunitaire. Une autre raison importante pour laquelle on peut choisir le bondage comme thérapie est qu’il permet au partenaire soumis de surmonter certaines difficultés psychologiques telles que la timidité ou encore les complexes physiques (peur du regard des autres).

Lorsqu’une personne subit une épreuve difficile, elle doit apprendre à vivre avec cette épreuve et ne pas chercher à changer sa situation immédiatement car cela ne ferait qu’empirer son cas.

Le shibari est une forme de bondage qui peut être utilisée pour le bien-être ou pour la décoration

Le Shibari est une forme de bondage qui peut être utilisée pour le bien-être ou pour la décoration. Cette discipline s’apparente à un art tant elle nécessite une certaine maîtrise technique, mais elle est avant tout basée sur l’expression corporelle et la pratique du plaisir.

Le Shibari se place au carrefour de plusieurs disciplines : l’art du bondage, les arts martiaux japonais (les katas) et la danse contemporaine. Cette discipline a été crée il y a plus de 5000 ans au Japon et était utilisée comme outil de torture par les samouraïs, afin d’extraire des informations sans faire couler le sang. Aujourd’hui, cette pratique est réservée aux adeptes qui veulent expérimenter un moment d’intense plaisir et apprendre à contrôler son corps en pleine conscience. De nos jours, le Shibari est présenté comme une activité BDSM ou « Bondage , Discipline » (Bondage = lier / Discipline = contrôle), qui consiste à attacher un partenaire ou soi-même sur différents supports (poteau, chaise, lit.

Le shibari est une forme de bondage qui peut être utilisée pour le bien-être ou pour le sexe

Cela dépend du but que vous souhaitez atteindre.

Le shibari peut être utilisé pour le bien-être, car il permet de se détendre et de prendre soin de son corps. Cette pratique est aussi une excellente alternative au massage traditionnel. Certaines personnes utilisent le shibari pour réaliser des attouchements sensuels ou sexuels avec un partenaire consentant. Dans ce cas, la personne qui fait l’attouchement doit avoir une certaine expérience des cordes nouées autour du corps afin d’obtenir les sensations recherchées par les partenaires.

Il est important de préciser qu’il s’agit d’une pratique qui ne convient pas à tout le monde, car elle nécessite beaucoup de savoir-faire et beaucoup d’expérience pour obtenir des résultats intenses et satisfaisants.

Le shibari est une forme de bondage qui peut être utilisée pour la décoration ou pour le sexe

Le shibari est une forme de bondage qui peut être utilisée pour la décoration ou pour le sexe.

Le shibari peut être utilisé dans plusieurs buts.

Il est possible de l’utiliser comme moyen de décoration dans un bar, un restaurant ou pour des évènements à thème. Cette pratique peut aussi servir au niveau BDSM, car elle permet de mettre en place différents jeux tels que : la domination, le soumission et/ou la punition.

Il est également possible d’utiliser cette pratique dans un cadre érotique afin de réaliser des massages coquins ou encore des jeux sexuels entre partenaires. Dans ce cas-là, il est conseillé de faire appel à un professionnel du bondage (maître ou dominatrice) pour réaliser cet art japonais.

  • Une formation en shibari
  • La confection d’un harnais adapté
  • L’installation du harnais sur les zones concernées.

Le shibari est une discipline bondage qui se pratique en général au sol. Le bondage est un art japonais qui consiste à attacher le corps d’un partenaire pour l’amener à un état de soumission. Shibari signifie littéralement « attacher avec la corde ». Cette discipline s’est développée en Occident, et plus particulièrement en France depuis la fin des années 1990.

Neo Shibari : attache-moi ! (2011) – Tracks ARTE